L'équipe

Notre équipe

Shazma Abdulla is a writer, podcaster, and community organizer who focuses on social inequities, racial justice, and spatial justice. She studied Environmental Studies at York University.

Simone Chen. Originaire de Los Angeles, Simone habite Montréal depuis 2015 où elle a complété son Baccalauréat en environnement et développement à l’université McGill. Elle a comme objectif d'encourager l'agriculture urbaine écologique et participative comme une façon de combattre l'insécurité alimentaire dans les communautés économiquement vulnérables. Elle travaille actuellement à Parc-Extension avec une coopérative de solidarité alimentaire NPO, elle coordonne un projet de récolte de fruits. Elle croit qu'une approche holistique dans la construction de systèmes alimentaires locaux et résilients nécessitent la recherche communautaire et l'action de base pour la défense des droits de locataires et un accès juste au territoire.

Emanuel Guay est un étudiant au doctorat en sociologie à l’Université du Québec à Montréal. Son projet doctoral porte sur l’accès au logement pour les ménages à faible revenu dans Parc-Extension. Il a développé une expertise en organisation communautaire liée au logement à travers son implication bénévole avec Brique par brique et le Comité d’action de Parc-Extension (CAPE) ainsi que sa formation comme chercheur, sous la supervision de Naomi Nichols, dans l’organisation Dans la rue (2018-2019). Il est membre du Réseau de recherche-action communautaire de Parc-Extension (CBAR) et a collaboré durant trois ans (2017-2019) avec le Bureau de l’équité sociale et de la diversité en éducation de l’Université McGill (SEDE) en tant que chercheur associé.

Vijay Kolinjivadi se propose de contribuer au développement d’une société plus juste et équitable à travers la recherche critique et engagée. Il se concentre de plus en plus vers la recherche communautaire qui s’effectue au-delà et en dessous des circuits académiques traditionnels et qui partage des engagements éthiques et politiques en faveur du changement. En plus de ses nombreux écrits sur la gentrification verte, il est aussi impliqué dans le travail d’organisation communautaire mené par la communauté sud-asiatique à Parc-Extension et au-delà. Il est un chercheur postdoctoral à l’Université d’Antwerp (Belgique), mais il vit à Montréal. Sa recherche se concentre sur l’exploration des conséquences sociales et politiques de la financiarisation de la nature, les impacts de la protection de la nature et les intersections des identités ethnoraciales, des genres et des classes dans le « verdissement » de la société.

Alessandra Renzi croit en la construction de réseaux communautaires forts, à travers une recherche rigoureuse, des collaborations éthiques qui respectent les communautés désavantagées et qui respectent les savoirs et besoins locaux. En tant « qu'artiviste » médiatique et chercheuse, elle a étudié et s'est impliquée pour les droits des personnes migrantes, pour la démocratie médiatique, la sécurité d'emploi, le droit au logement et la décriminalisation des mouvements sociaux en Italie, en Allemagne, au Canada, aux États-Unis et en Indonésie. En plus de livres et de nombreux écrits, Alessandra a cocréé des vidéos et des documentaires, des émissions de télé-pirate, de la visualisation de données, des performances ainsi qu'une archive interactive d'images militantes (http://artofthemarch.boston/). Elle est professeure associée en production médiatique critique au département des Études en Communication à l'université Concordia, ses projets de recherche-création explorent l'intersection des médias, de l'art et de l'implication citoyenne.

Andrés Salas is a visual artist from Colombia, living and working in Montreal. He is actively committed to the communities where he has worked and lived, developing artistic projects that explore local dynamics but deal with global problems. His work reflects a political consciousness founded on the desire for social change. Andrés is a Humanities PhD student at Concordia University working at the intersection of mining, critical infrastructure and alternative epistemologies. He was recently awarded with a doctoral fellowship from the Social Sciences and Humanities Research Council of Canada.

Aaron Vansintjan est détenteur d’un doctorat de Birkbeck, Université de Londres. Ses recherches se concentrent sur comment la richesse communautaire, et en particulier la culture de la nourriture et les habitudes alimentaires, sont transformées, érodées et marchandisées à travers le processus de gentrification, par l’entremise d’une étude de quartiers à Montréal et à Hanoi. Il est coéditeur de Uneven Earthun site internet sur la politique environnementale, et son travail se penche aussi sur des enjeux tels que les mouvements urbains radicaux et démocratiques, la décroissance équitable et l’écologie politique urbaine.

Tamara Vukov est une chercheuse, une autrice et une cinéaste active depuis plusieurs années en organisation et en médias communautaires à Montréal. Elle est professeure agrégée au département de communication de l’Université de Montréal. Elle est résidente des quartiers adjacents au nouveau Campus MIL depuis plus de trente ans, et elle a eu une expérience directe des enjeux liés aux évictions durant cette période (une tentative d’éviction qu’elle est personnellement parvenue à renverser et un trop grand nombre d’évictions d’ami·e·s et de communautés dans les dix dernières années).


Notre comité consultatif

Sara Andrade (Parc-Extension resident, Aboriginal law lawyer)

Amy Darwish (Résidente de Parc-Extension, organisatrice communautaire, Comité d’action de Parc-Extension)

Tatiana Gomez (Résidente de Parc-Extension, avocate en immigration)

Sophie Le-Phat Ho (Brique par Brique)

Alex Megelas (Réseau de recherche-action communautaire de Parc-Extension)

Naomi Nichols (Professeure agrégée, Études intégrées en éducation, Université McGill)

Kira Page (Résolution de conflit, CoCo)

Norma Rantisi (Professeure, Géographie, planification et environnement, Université Concordia)

Our accomplices, allies, collaborators…

Élise Ross-Nadie (Web, design and communication magic)

Anne-Marie Trépanier (Communication magic)

Sepideh Shahamati (Mapping magic)